Conditions d'immatriculation pour les titulaires d'un diplôme de fin d'études secondaires étranger

Conditions d'immatriculation pour les titulaires d'un diplôme de fin d'études secondaires étranger

Règles générales pour les études secondaires

Pour déterminer la liste des diplômes étrangers donnant accès aux études de bachelor, l’Université de Lausanne se base sur la Convention du Conseil de l'Europe et de l'UNESCO, no 165 ("Convention de Lisbonne"), les "Recommandations du 11 novembre 2021 de swissuniversities pour l’évaluation des certificats de fin d’études secondaires étrangers", ainsi que sur les travaux de la Commission d'admission et équivalences de swissuniversities.

Seuls les diplômes de fin d’études secondaires ayant un caractère de formation générale (essentiellement de type littéraire ou scientifique) sont reconnus, sous réserve de certaines exigences de moyenne et d’examens complémentaires d’admission. Le diplôme doit être équivalent, pour l’essentiel (en heures et branches), à une maturité gymnasiale suisse. En cas de doute, il appartient aux candidats de fournir tous les documents nécessaires à l’établissement de leur admissibilité.

Le diplôme doit notamment :

- être le diplôme de fin d'études secondaires le plus élevé dans le pays de délivrance, obtenu après au moins 12 ans d'études

- avoir été obtenu à l’issue d’une formation du niveau secondaire supérieur comprenant au moins 3 ans
- avoir été acquis à l'issu d'une formation non abrégée, en principe accomplie au sein d'une école reconnue
- y donner un accès général aux études universitaires

- avoir été délivré par l'Etat ou, éventuellement, par une institution reconnue par l'Etat qui l'a autorisée à délivrer ce type de diplôme.

Lorsque les conditions d’immatriculation ne sont pas remplies, l’immatriculation est refusée. Dans ce cas, l’admission n’est possible qu’après l’obtention d’un diplôme universitaire reconnu par l’UNIL.

IMPORTANT
Le simple fait qu'un titre donne accès aux études universitaires dans le pays l'ayant délivré ne suffit pas pour autoriser l'immatriculation à l'UNIL.

Contenu de la formation

Les critères suivants doivent être remplis de manière cumulative:

- la formation au niveau secondaire supérieur comprend au moins 90% de disciplines d’enseignement général, soit des disciplines qui couvrent des contenus enseignés également dans les disciplines fondamentales, les disciplines obligatoires, les options spécifiques et les options complémentaires de la formation préparant à la maturité gymnasiale suisse

- au cours des trois dernières années de l’enseignement secondaire supérieur, ont été suivies de manière continue au moins six disciplines indépendantes les unes des autres selon le canon des branches ci-dessous, et qui correspondent pour l’essentiel aux diverses disciplines fondamentales ou aux disciplines obligatoires de la maturité gymnasiale suisse en terme de niveau d’exigence, de contenu enseigné et de nombre de leçons annuelles:

1. Langue première

2. Deuxième langue

3. Mathématiques

4. Sciences expérimentales (biologie, chimie ou physique)

5. Sciences humaines (géographie, histoire ou économie/droit)

6. Choix libre (une branche parmi les branches 2, 4, 5, ou philosophie ou informatique)

La philosophie et l’informatique ne peuvent être choisies que comme 6e branche.

Attention: ces six branches doivent avoir été suivies dans chacune des trois dernières années d'études secondaires supérieures. La branche 6. Choix libre doit avoir été suivie pendant les trois années dans la même catégorie de branches (2, 4 ou 5). Pour cette 6e branche uniquement, l'informatique est rattachée à la branche 4, et la philosophie à la branche 5.

Liste des conditions par pays

Cette liste des conditions par pays précise les conditions d’admission en cursus de bachelor et à l’EFLE pour les titulaires d’un diplôme de fin d’études secondaires étranger. Cette liste n’est valable que pour l’année académique indiquée et peut être modifiée en tout temps par la Direction.

Il s’agit d’exigences minimales. Même si la série du diplôme figure dans l’annexe 1, les autres conditions, et notamment le canon des branches, doivent également être remplis.

Examens complémentaires

Le cas échéant, les titulaires de diplômes de fin d’études secondaires étrangers doivent également réussir les examens complémentaires suivants :

- l’examen de classement pour les candidats à l’EFLE
-
l’examen de français
-
l’ECUS.

Formations non reconnues

Ne sont pas reconnus :

* les diplômes de type professionnel, pédagogique, commercial, technique ou d'enseignement;

* les diplômes spécialisés de fin d'études (construction, art, ménage, etc.);

* les diplômes de cours du soir, de cours par correspondance ou de cours pour adultes à moins que le candidat ne fournisse une attestation de l’autorité compétente confirmant que les conditions d’accès, le contenu et les exigences du programme et des examens ainsi que les droits conférés par le diplôme sont identiques à ceux du diplôme obtenu à l’issue d’une formation régulière non abrégée, accomplie au sein d’une école reconnue;

* les examens préalables d'admission d'une autre université suisse ou étrangère.

Cursus suivi dans plusieurs systèmes éducatifs

Les diplômes obtenus à l’issue d’études secondaires supérieures suivies successivement dans divers systèmes éducatifs ne sont reconnus que si les trois dernières années ont été suivies au niveau de l’enseignement secondaire supérieur et que chacune des trois dernières années est réussie. Ces années doivent correspondre aux trois dernières années des systèmes respectifs.

Attestation d’obtention d’une place d’études d’une université

Lorsqu'une attestation d'admission d'une université reconnue du pays d'origine (le pays ayant délivré le diplôme de fin d'études secondaires) est exigée en plus du diplôme de fin d'études secondaires, cette attestation doit porter sur une place d'études en cursus de bachelor dans la même orientation que celle choisie à l'UNIL.

Pour les programmes de l’EFLE, l’attestation peut porter sur une autre orientation. Elle doit néanmoins dans tous les cas porter sur une orientation et un programme reconnus par l’UNIL.

Si la présente Directive autorise un changement d'orientation, l'attestation d'admission universitaire doit dans tous les cas porter sur une orientation et un programme reconnus par l'UNIL.

Les attestations délivrées pour des études à distance ne sont pas acceptées.

Règles générales pour les études universitaires:

Lorsque des études universitaires sont exigées pour l'admission en bachelor, seuls sont reconnus les programmes universitaires comparables à ceux existant en Suisse et suivis auprès d'universités reconnues par l'UNIL. En principe, ces études doivent avoir été effectuées dans une université située dans le même pays que celui ayant délivré le diplôme de fin d'études secondaires. L’ensemble des prestations doit avoir été accompli auprès d’une haute école reconnue par la Direction de l'Université de Lausanne.

Ne sont notamment pas reconnus:

- les programmes universitaires d'une durée inférieure à ceux des universités suisses; ainsi que ceux comprenant plus de 15 crédits ECTS pour stage sur un total de 180 crédits ECTS (ou équivalent)

- les formations universitaires technologiques ou professionnalisées

Attention:
les candidats ayant déjà effectué des études universitaires sans obtenir de grade peuvent voir leur demande soumise à des restrictions.
Le fait d'être titulaire du diplôme exigé ne donne pas automatiquement droit à l'immatriculation, qui n'est accordée qu'après examen du dossier.
Vous inscrire en ligne et préparer votre dossier de candidature
L’accès à l’inscription en ligne et la liste des documents à nous transmettre.

N'oubliez pas de prendre connaissance de toutes les informations dans l'onglet suivant.

 

 

 

TOP ^

TOP ^

conditions valables uniquement pour l'année académique 2024-2025, seule fait foi la Directive de la Direction en matière de conditions d'immatriculation. 

Partagez: