Séminaire interfacultaire en environnement 2024

| Thématique | Programme des conférences | Infos pratiques
 

banner24.jpg

Thématique

Alimen’terre, les solutions d’hier sont-elles celles de demain ?

Dans un contexte où l'agriculture est confrontée à une multitude de défis, ce cycle de conférences proposent une mise en lumière des enjeux et des perspectives de ce secteur crucial.

De l'analyse de l'évolution historique de la mécanisation agricole aux réflexions sur les alternatives de productions, les interventions explorent les diverses dimensions de cette problématique complexe entre idylle et réalité. Alors que le monde agricole européen demeure sous tension, l'accent est mis sur la compréhension des réalités politiques et économiques en Suisse, ainsi que sur l'exploration des alternatives au système en place.

Fantasmes ou nécessités palpables, avec l'évolution des sols et du climat, une vision prospective agricole plus durable et résiliente devient impérative. Des pratiques agrospirituelles novatrices dans les vignobles suisses aux initiatives agricoles urbaines, les conférences scrutent les potentiels et les limites de ces approches diverses.

À travers ces huit présentations, une variété d'agricultures contemporaines (et futures ?) est présentée à différentes échelles, globales, nationales et locales, afin de mieux appréhender les besoins et les exigences de chacun.

TOP ^

Programme des conférences

6 mars - Quel rapport à la machine pour l’agriculture de demain ?

6 mars 2024

Dr Céline Pessis
Enseignante-chercheuse à AgroParisTech, historienne des sciences et de l’environnement

L’Atelier Paysans
Coopérative (SCIC SA) qui accompagne les agriculteurs et agricultrices dans la conception et la fabrication de machines et de bâtiments adaptés à une agroécologie paysanne (représenté par Hugo Persillet)

La conférence portera un regard historique sur mécanisation de l’agriculture et le développement du machinisme agricole. Il s’agira de comprendre pourquoi cette évolution a eu lieu de cette manière ; ce constat sera mis en perspective avec les impacts écologiques (que ce soit sur le sol, la biodiversité, ou même l’aménagement du territoire) et sociaux (à travers l’évolution du travail paysan, l’éloignement du rapport à la terre, etc.) que cela a entrainé.

Les différentes visions sur le futur de l’agriculture seront esquissées et pour finir, les intervenant·e·s aborderont quelles pourraient être les alternatives pour affranchir l’agriculture d’une emprise technologique aux conséquences socio-écologiques néfastes.

Cet évènement est organisé en collaboration avec le Centre de compétences en durabilité, à l'occasion de la Semaine de la durabilité UNIL-EPFL. Il est recommandé de s’inscrire pour cette date. L’apéritif sera exceptionnellement offert par la société « Castor Freegan ».

27 mars - Quand les pensées écologiques sont mises en bouteille. Une étude des créativités agrospirituelles dans les vignobles suisses

27 mars 2024

Dr Alexandre Grandjean
Institut de sciences sociales des religions (UNIL), Haute Ecole de Santé Vaud (HES-SO)

Depuis la fin des années 1990, la thématique des intrants de synthèse transforme les paysages viticoles en Suisse romande. La perspective des risques sanitaires et environnementaux liés à leurs usages engage de nombreux professionnels à de nouvelles préoccupations écosystémiques sur leur métier. Parmi ceux-ci, un segment croissant a entamé une première socialisation dans l'agriculture biologique "standard", suivie d'une seconde socialisation pour un nombre plus restreint dans l'agriculture biodynamique.

Cette agronomie éco-alchimique (McKanan 2017) est marquée par le sceau de l'intime, du sensible et du spirituel. Elle prône une lecture alternative du végétal, tout autant qu'elle évoque des "forces formatrices" qui agiraient sur le vivant, la vigne et le vin.

Ce mouvement vers la viticulture biodynamique dénote ainsi de l'émergence de nouveaux ethos professionnels dans le milieu, tantôt abordés sous le registre de l'évidence ou de la polémique. Ceux-ci mettent en évidence les différentes créativités pratiques de responsables de domaines, explorant de nouvelles figures d'autorités prescriptives, de nouveaux registres épistémologiques, ainsi que de nouveaux assemblages entre ce qui relève de l'agronomique et du spirituel, du public et du privé, de l'objectif et du subjectif, du naturel et du culturel, ainsi que de l'humain et du non-humain.

10 avril - Prospective du système alimentaire : quel chemin vers la neutralité carbone ?

10 avril 2024

Dre Carine Barbier
Economiste de l’environnement au CNRS et au CIRED

L’alimentation est à l’origine d’un quart des émissions de gaz à effet de serre en France. Aller vers une réduction forte de l’empreinte carbone du système alimentaire impose une évolution importante des régimes alimentaires et interroge également :

  1. les systèmes de production agricoles et le partage d’usage des sols,
  2. le niveau d’importations et d’exportations de produits agricoles et alimentaires (et le transport associé),
  3. les systèmes de transformation,
  4. les modes d’approvisionnement des ménages.

Ces questions seront discutées au travers de la présentation de scénarios décrivant le système alimentaire en France en 2050, son impact carbone, les surfaces agricoles mobilisées en France et dans le monde pour les importations, les possibilités de relocalisation d’une partie de la production agricole et de la transformation.

Cet exercice prospectif montre l’importance des synergies possibles entre les préoccupations de santé publique, une plus grande autonomie alimentaire et la protection de l’environnement.

17 avril - Agricultures urbaines, fantasmes utopiques ou réelles nécessités ?

17 avril 2024

Dre Christine Aubry
Agronome, fondatrice de l’équipe de recherche « Agricultures Urbaines » à l’INRAE. Directrice de la chaire partenariale « Agricultures Urbaines » de la fondation AgroParisTech

Les agricultures urbaines, dans leurs diversités de formes et de fonctions-services pour la ville, seront présentées, dans les pays du Nord global (dont la France) et ceux du Sud global (Afrique subsaharienne et Madagascar).

On illustrera des « fantasmes » via des projets alimentaires en indoor sensu stricto, puis des nécessités de formes d’agricultures intra et surtout périurbaines pour repenser les systèmes alimentaires vers plus de durabilité et d’autonomie : exemple de PAT (projets alimentaires territoriaux) en Ile de France, remise en cause nécessaire par le changement climatique des priorités sur la gestion de ressources territoriales dont l’eau ; dans les pays du Sud global, illustration des manques d’accompagnement par des politiques publiques adéquates des agriculteurs urbains entrainant des risques environnementaux et sanitaires (ces agriculteurs étant aussi fortement soumis aux conséquences notables du changement climatique).

On conclura par l’intérêt d’inspirations réciproques entre Nords et Suds, la valorisation des déchets organiques urbains étant par exemple quasi systématique dans les agricultures urbaines des Suds, même si souvent informelle, alors qu’elle doit être réorganisée dans les pays du Nord.

24 avril - Agriculture et politique, une histoire entre amour et haine ?

24 avril 2024

Prof. Jérémie Forney
Professeur à l’Institut d’ethnologie de l’UNINE, co-directeur du CEDD-Agro-Eco-Clim

Dir. Martin Pidoux
Directeur de Prométerre

Les relations entre milieux agricoles et politique fédérale, en particulier la politique agricole, se caractérise depuis toujours par une ambivalence articulant soutiens et pressions, alliances et contestations.

Cette conférence propose de jeter un double éclairage sur cette question. Le premier plus formel prendra le point de vue des institutions et cadres politiques et de leur évolution. Le second partira du vécu subjectif des agriculteurs·trices. Il s’agira de l’histoire récente de la politique agricole et de l’agriculture de notre pays pour poser un premier constat de la situation actuelle et ouvrir sur certaines questions fondamentales orientée vers l’avenir. Quelle place sur la place de l’agriculture dans notre société ? Quels défis et quelles directions suivre pour le futur des politiques agricoles et alimentaires suisses ?

1er mai - L'agriculture de demain ou les agriculteurs de demain ?

1er mai 2024

Dir. Gaëtan Morard
Ethno-biologiste et permaculteur, directeur du Musée valaisan des Bisses en Valais

Depuis la période d'après-guerre, des formes d'agriculture dites "alternatives" se développent et prennent de plus en plus d'importance au sein de nos sociétés. De l'agriculture "bio" à la permaculture, en passant par l'agriculture régénérative, quelles sont les enjeux de ces différents types et mouvements agricoles ? Peut-on encore parler d'agriculture "alternative" ou plutôt d'une diversité de pratiques agricoles ? Cette conférence vous présentera un panorama des différents mouvements agricoles actuels et des enjeux sous-jacents.

15 mai - Comment mesurer l’efficacité de fermes alternatives dont les objectifs dépassent la seule logique de l’entreprise marchande ?

15 mai 2025

Prof. François Léger
Enseignant-chercheur en agroécologie à AgroParisTech, ingénieur agronome, docteur en écologie

Le futur des agricultures semble aujourd’hui écartelé entre deux pôles, agriculture de firme et agriculture civique et territoriale. Pour le premier, l’efficacité économique se résume à la rentabilité du capital financier et à la compétitivité marchande. Le second correspond à des projets de construction de communautés, généralement locales, autour de valeurs partagées multiples, économiques, sociales, culturelles, écologiques. N’appliquer à cette agriculture que les mêmes critères de jugement (rendement, EBE, etc.) n’a guère de sens.

Cette présentation propose d’explorer des pistes pour ouvrir le spectre des critères d’évaluation économique et les modes de modélisation permettant d’en respecter la multiplicité et la diversité de nature, en s’appuyant sur des exemples issus de travaux concernant aussi bien des microfermes maraîchères que des élevages herbagers ou des fermes de grandes cultures en AB très diversifiées.

22 mai - Conférence de la prof. Claire Chenu

22 mai 2024

Prof. Claire Chenu

TOP ^

Infos pratiques

Les conférences seront données en français

Lieu et horaire

Les conférences auront lieu dans l'Auditorium A d’Amphipôle à partir de 18h. Une diffusion en direct via rec.unil.ch sera également assurée. Vous trouverez les liens pour vous connecter à la session rec.unil.ch dans le descriptif de la conférence de votre choix.
Un apéritif sera offert après chaque conférence.

Public concerné

Le séminaire interfacultaire en environnement est proposé à l’ensemble des étudiant·e·s de Master de l’Université de Lausanne.
 Les étudiant·e·s souhaitant connaître le nombre de crédits attribués par leur faculté pour le cours sont prié·e·s de s’orienter vers leurs responsables de Master.
Les conférences sont ouvertes au public.

Inscription au cours pour les étudiant·e·s de Master
Informations complémentaires pour l'enseignement en Master SIE 24

Responsable

Antoine Guisan
Professeur ordinaire
Institut des dynamiques de la surface terrestre (IDYST)
Email: antoine.guisan@unil.ch

Renseignements

Pierre-Louis Rey
Assistant diplômé
Institut des dynamiques de la surface terrestre (IDYST)
Email: pierre-louis.rey@unil.ch

Organisation

Commission de l’environnement

Suivez nous:        

Affiche_SIE24.png

Partagez: